Video game

Tu nous prends par la main Et nous fait croire que tout va bien Tu titilles nos neurones Pour des récompenses aphones Dopamines suspendues A des plaisirs culculs J’en redemande encore Enfermé dans mon amphore A vieillir loin de tout J’oublie ma chair de loup

pluie

J’ai léché les gouttelettes de mon parapluie Elles avaient le goût de la naissance et l’odeur du nouveau né

ma folle armée

Alors que la nuit est noire Et sans emprise J’entends au loin ma fanfare La voilà qui débarque Sur la Grand Place De la matière grise Impossible d’y échapper Nous allons suivre Une représentation épique Avec violons et théâtre Clowns et flics Des déesses féeriques Des chants et des cris Des sifflements à l’infini Des […]

Le potier

Le sable, dans le creux de ta main, paume vers le haut, respire sans fin. Serre-le contre toi, paume vers le bas, il s’enfuira

effets mérités

C’est une année sans air Sans air et sans arrêts Qu’il est dur de respirer Qu’il est dur de s’regarder Quand il pleut, il pleut Il pleut tout le temps On pourrait se noyer dedans On dirait que c’est maintenant Éphémérités des choses Effets mérités overdose Dans les marécages et la mère Les chemins ont […]