Dans la pénombre son regard
Transperce mon visage
Il chiale sa race
Une anomalie
Il ne comprend pas
Suis je le roi
Ou le chassé
Vient il pour moi
Ou ces souliers
L’inconnu l’empêche d’avancer
De sourire et de brailler
L’inconnu va le tuer
Sans partir il va tomber

(Inspiré par Braguino, C. Cogitore)